samedi 25 juillet 2015

Croire en ses rêves d’enfant : Rencontre avec Benoit Meilhon

Pour ce premier article dans le cadre des rencontres de Miss Liky, je tenais à aborder un thème particulièrement cher à mon cœur, celui de réaliser un rêve d’enfant.

Pourquoi accorde-t-on si peu d’intérêt à nos rêves d’enfant ?
Pourquoi les laissons-nous de côté, fermés à double tour dans une boite à souvenirs ?
N’ont-ils pas une raison d’être ? 
Ne seraient-ils pas là pour nous indiquer un certain chemin, une certaine voie à suivre ?
Provenant du plus profond de notre être, donc de notre âme, sont-ils là par hasard ?
Bien sûr que non…

Malheureusement, les croyances familiales et sociales ont vite fait de les mettre de côté et les petites phrases du genre : « Mais tu rêves en couleur ! » ou bien encore « Il faut choisir, soit tu travailles, soit tu t’amuses, tu ne peux pas faire les deux en même temps! » etc…. suffisent à freiner nos belles illusions !
Bien sûr que la vie met sur notre chemin des challenges, des expériences difficiles mais garder son cœur d’enfant ne nous aide-t-il pas à les surpasser ?

Les années s'enchaînent puis un beau jour - peu importe l'âge - on ressent comme un appel.
Prenant enfin quelques minutes pour respirer, pour se poser, on se demande bien après quoi on court… l’argent ? la notoriété ? le pouvoir ?
A quoi bon se lever chaque matin et se diriger vers un travail qui ne nous procure aucune satisfaction, aucun plaisir ! Un travail où l’on ne peut grandir, s’accomplir, où l'on ne peut créer !
Est-ce vraiment cela la vie ?
Est-ce vraiment cela que je rêvais lorsque j'étais enfant ?

Puis, vient un temps où nous sommes davantage à la recherche de « qualité » plutôt que de « quantité ». Qualité dans nos relations, qualité dans notre travail puis dans toutes les sphères de notre vie. Gagner sa vie, oui, mais pas à n’importe quel prix, pas sous n’importe quelle condition !
Nous nous tournons donc vers nos valeurs puisqu’elles représentent notre base, notre pilier et ressentons l’appel d’être plus à l’écoute de notre petite voix intérieure.

C’est là qu’interviennent les souvenirs d’enfance et nous réalisons que oui, nous pouvons nous amuser en travaillant, que oui, nous pouvons à la fois gagner notre vie et être heureux, que oui nous pouvons rêver en couleur car TOUT devient possible !
Une seule chose à faire, dire OUI à notre enfant intérieur et, pas à pas, réaliser notre rêve.
  
L’histoire de Benoit
J’ai le privilège de connaître Benoit depuis quelques années.
Travaillant dans le domaine de l'informatique, Benoit a toujours eu et ce depuis l’enfance une envie de faire du bien autour de lui, de voir le positif en chaque chose. Lorsqu’il jouait avec ses copains d’école et que chacun, comme les Chevaliers du Zodiaque, s'attribuaient des supers pouvoirs, Benoit avait choisi celui qui avait le pouvoir dans ses mains. Dans son imagination d’enfant des lasers sortaient de ses mains et arrivaient à rendre les gens heureux et les soulager de leurs maux.

Au bout de 15 ans de métier dans l’informatique, Benoit ressent comme un manque, comme un besoin à combler pour se rapprocher un peu plus de qui il est vraiment. Un besoin d'aller vers l'essentiel. 
Les synchronicités de la vie font qu’il rencontre les bonnes personnes au bon moment et qui lui font comprendre que oui, pourquoi pas ?
Pourquoi ne pas s’autoriser à emprunter cette voie d’apporter du bien-être par les mains ? Quand bien même cela doit se faire par étapes, pourquoi ne pas s’autoriser à dire oui à ce rêve d’enfant, à l’embrasser pleinement ?

Une fois avoir enlevé les premiers voiles de doutes et imaginé cela possible, l’univers a bien sûr fait en sorte que tout s’enclenche progressivement et la magie a opéré : Une disponibilité professionnelle lui permet de suivre le 1er niveau de Reiki, puis le 2ème niveau et Benoit se rend compte que son rêve est bien plus accessible qu’il ne le croyait.
Au fur et à mesure de sa pratique, il comprend qu’il n’a pas à essayer de comprendre mais plutôt à lâcher prise et à faire confiance à ses ressentis et à son intuition. Benoit commence à apporter des soins à ses proches, à ses amis avec une envie évidente de poursuivre son apprentissage dans les soins énergétiques.

J’ai eu la chance de recevoir un soin de Benoit et je peux vous témoigner de sa qualité de présence tout au long de la séance. J’ai senti chez Benoit une grande ouverture du cœur, une générosité et une bienveillance rare.
Je ne peux que vous recommander bien sûr d’avoir recours à ses services car parallèlement à son métier dans l’informatique, Benoit offre sur son temps personnel des soins en Reiki et se déplace à domicile dans la région de Laval et des basses Laurentides. Pour mes lecteurs français où ceux habitant en dehors de la région de Montréal, Benoit peut également offrir des soins à distance via skype.
Si vous souhaitez contacter Benoit, voici son courriel : benoitmeilhon@gmail.com


Ayant moi-même décidé de me former à un autre métier à 40 ans puis de débuter une carrière d’auteure à 45, j’ai rencontré beaucoup d’hommes et de femmes qui ont, à leur façon et à leur rythme, emprunté un chemin différent, un chemin qui leur était dicté par leur cœur d’enfant.
J’écris volontairement « à leur rythme » car non, il n’y a pas de vitesse « idéale », de rythme commun, de bon ou de mauvais moment… il y a celui qui correspond pleinement à ce que vous êtes.
Certains vont changer d'activité du jour au lendemain, d’autres vont prendre plus de temps et opérer dans deux univers différents pendant quelques temps. Les deux « occupations » d’ailleurs y gagnent puisque dans le cas de Benoit par exemple, les compétences du thérapeute peuvent servir à l’informaticien et inversement !
Il n’y a pas une méthode meilleure que l’autre, il y a simplement celle qui vous correspond le mieux et qui répond le mieux à vos besoins.

Alors en guise de conclusion, je me permets de poser juste une petite question :
Votre activité est-elle en cohérence avec qui vous êtes réellement ?
A-t-elle une résonance dans votre cœur quand vous l'exercez ?

Avec tout mon amour,

Miss Liky